Conflit MJS-COA: la sagesse doit l’emporter pour éviter le pire…

Conflit MJS-COA: la sagesse doit l’emporter pour éviter le pire…
16 juillet 21:29 2017 Imprimer cet Article
« Si j’étais à la place de Berraf, j’aurais déjà plié bagage pour éviter au sport national cette situation de blocage qui l’expose désormais à un avenir incertain. On a tous vu comment l’assemblée générale élective s’était déroulée, et le fait que la quasi-totalité des présidents des fédérations refusent d’intégrer le bureau exécutif du Comité olympique et recourent au Tribunal arbitral sportif (TAS), devrait donner matière à réfléchir au président du COA », a déclaré, le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali en marge de la cérémonie organisée par la wilaya d’Alger pour honorer les sportifs lauréats de la capitale au cours de l’exercice 2016-2017.

Le ministre de la tutelle, qui ne doit pas ignorer que le président est élu et qu’il est reconnu comme tel par le CIO,  a profité de l’occasion pour réitérer son appel en direction du TAS afin de rendre le plus tôt possible son verdict au sujet de ce dossier, soit en déboutant les fédérations soit en leur donnant gain de cause. « Ce n’est pas normal de laisser traîner l’affaire tout ce temps », a-t-il martelé.

Désormais, une ingérence des plus hautes autorités du pays, devient une urgence, pour éviter celle des instances internationales !

Rédaction sportive

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.