Les agences de presse doivent s’adapter à la prédominance des réseaux sociaux

Les agences de presse doivent s’adapter à la prédominance des réseaux sociaux
05 juillet 20:42 2017 Imprimer cet Article

 Des représentants d’agences de presse méditerranéennes et spécialistes ont souligné mardi à Agadir (Maroc), la nécessité de s’adapter au phénomène de la prédominance des médias sociaux et des  chocs  qu’elle induit, tout en plaidant pour une meilleure régulation dans ce domaine.

Intervenant lors d’un séminaire sur les défis des Agences de presse face à la prédominance des réseaux sociaux  tenu à l’occasion de la tenue de la 26ème assemblée générale de l’Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN), le directeur général de l’agence chypriote, CNA, George Penintaex, a indiqué que ce nouveau phénomène  touche toutes les agences qui doivent s’adapter.

Le directeur général de l’agence marocaine MAP a estimé quant à lui que les agences doivent s’adapter  aux chocs induits  par le développement des réseaux sociaux.

De son coté, la présidente de l’instance de régulation de Chypre, Mme Antgoni Themistokleous, a axé son intervention sur les questions des droits d’auteur induites par l’utilisation des contenus produits par les agences de presse sans autorisation de la part des médias sociaux.

Elle a, dans ce sens, plaidé pour la mise en place de législations spécifiques pour le journalisme en ligne, tout en veillant à ne pas restreindre la liberté d’expression et à trouver un accord  avec les médias sociaux au lieu d’entamer des procédures judiciaires qui risquent d’être longues et coûteuses.

La spécialiste a aussi préconisé la formation des jeunes journalistes notamment sur la nécessité de citer les sources et les associations des détenteurs des droits d’auteurs sur comment les protéger.

Les responsables d’une société spécialisée dans la recherche et l’analyse dans le secteur des médias, particulièrement les agences de presse et les médias sociaux, Karim E Arabi et Zakaria Chelouati, ont souligné que l’émergence des médias sociaux a bousculé le marché de l’information et de la publicité.

Tout le monde imagine que la presse va mourir  après l’arrivée des réseaux sociaux, cependant elle ne fait que se transformer, ont-ils estimé lors de la présentation d’une étude sur l’utilisation de ces réseaux par des agences de presse.

Ils ont recommandé dans ce contexte aux agences de presse d’établir des partenariat avec les réseaux sociaux qui, loin de constituer une menace représentent plutôt une bonne opportunité d’avoir de nouveaux clients et de gagner en visibilité sur les sites de référencement.

En outre, des participants ont appelé à demander une rémunération de l’utilisation par les médias sociaux à travers une négociation qui, pour aboutir et être efficace, doit être collective.

APS

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.